LA MÀGIA LENTA (La Magie lente)

 

Communiqué
Création de LA MÀGIA LENTA (La Magie lente) pièce française traduite en catalan et mise en scène par Pierre Notte à Barcelone.

Du 15 au 25 avril 2021 au Dau al Sec rue Salva 86
Jeudi vendredi 20 h
Samedi Dimanche 19 h

 

Le Prsbytère loupe

Pierre Notte et Marc Garcia- Coté – Photo François Vila

 

LA MAGIE LENTE de Denis Lachaud a été présenté au OUI ! festival de théâtre en français de Barcelone en 2019. Cette pièce a été un véritable coup de cœur de Merce Managuerra, la directrice du théâtre Dau al Sec.  Son désir de la produire en catalan a été immédiat. Une des idées fortes de cette nouvelle version était de demander à Pierre Notte (metteur en scène de la version originale) de refaire la mise en scène dans une langue inconnue pour lui avec l’acteur catalan : Marc Garcia Coté. Le Oui ! festival du théâtre en français de Barcelone, Mise en Lumière (France) et Barna-Bé (Barcelone), accompagnent activement cette création.
C’est la deuxième fois, qu’une pièce issue du OUI ! festival du théâtre en français de Barcelone est produite et représentée en catalan à Barcelone. La première, était PompierS (BomberS) de Jean-Benoît Patricot

 

Rencontre avec Pierre Notte, metteur en scène

Deux ans après la création au Festival du théâtre en français de Barcelone, Pierre Notte revient à Barcelone pour mettre en scène La magie lente, interprétée cette fois en catalan.

« C’était une difficulté supplémentaire. Mais j’aime les challenges, relever les défis. Déjà, le texte en lui-même m’avait intéressé il y a deux ans. J’aime les textes très supérieurs à ma capacité intellectuelle, ils me font progresser dans mon approche du théâtre. Un texte qui dévoile tout ne m’attire pas. J’ai besoin de difficultés, d’une montagne à gravir, d’affronter des dragons. Il faut accepter d’entendre les mots encore et encore. Des centaines de fois. Et là c’est dans une langue que je ne connais pas du tout. Heureusement Marc, le comédien, est parfaitement bilingue, on a pu faire évoluer la traduction. L’important c’est le respect du texte. Porter le projet sans jamais modifier les intentions de l’auteur. Donner à sentir les différentes étapes du personnage vers la vérité en traversant toujours l’horreur la catastrophe, en utilisant divers personnages interprétés par le même comédien. Mon travail c’est trouver comment le mener à ça, organiser le plateau pour que ça ne soit pas trop narratif ni explicatif ni anecdotique.
Ariane Mnouchkine le dit très bien, une mise en scène c’est soit servir un texte soit se servir soi-même ; Et c’est très juste, on a toujours tendance à vouloir présenter ses propres capacités. »

Un nouveau comédien va apporter forcément une nouvelle mise en scène, et surtout une direction d’acteurs différente.

« Oui. Il faut s’adapter aux forces, aux faiblesses, aux identités des comédiens. Les deux sont extrêmement différents. Benoit, l’interprète de 2019, était extrêmement sensible, cérébral, il a fait son chemin dans la douleur. Marc est plus organique, physique, il parle avec son corps. Il fait son chemin non dans la douleur mais dans la colère. Il faut renégocier toutes les intentions du texte, sa vie n’est plus la même. C’est ce qui est passionnant. »

Rendez-vous le 15 avril pour découvrir cette nouvelle version.

Propos recueillis par Nicole Bourbon

 

LA MÀGIA LENTA
(La Magie lente)
de Denis Lachaud

Pièce de Denis Lachaud (France)
Traduction au catalan de Joan Casas
Mise en scène de Pierre Notte
Avec Marc-Garcia Coté 

 

Rencontres après spectacle :
Samedi 17 avril : Anna Aromí et Elizabeth Escayola, psychanalyste de l'Ecole Lacanienne
à propos de l’erreur de diagnostic, un des thèmes du spectacle.
Diumenge 18 d'abril: Vicki Bernadet, entrepreneuse sociale et présidente de la fondation Vicki Bernadet
Le travail sur la prévention et l’attention des abus sexuels des mineurs
Dissabte 24 abril: Jaume Desgarega, psychologue clinique et  psychanalyste, porte parole du Collège de Psychologues de Catalogne.
L’importance de la parole et des effets de celle-ci

 

 

 

Mis en ligne le 12 avril 2021


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES