Entête

LA FOLLE ALLURE

 

Les Déchargeurs
3, rue des Déchargeurs,
75001 Paris
01 42 36 00 02

Du 30 novembre au 22 décembre 2021
Mardi et mercredi à 19h15

 

La Folle Allure loupeCrédit photo spectacle Benjamin Guyot 

 

L’intime s’écrit dans le silence et la solitude. Ainsi découvre-t-on ce personnage incarné par Fleure de Vanssay, assise seule à son bureau, modestement éclairée par une lampe abat-jour, un stylo à la main. Un personnage que le passé habite et qui va durant un peu plus d’une heure nous entraîner dans l’aventure d’une vie. Sa vie. Celle d’une femme. Une existence qui semble faite exclusivement de hasard, de rencontres et de choix.

Mais rien de testamentaire ici, ni même question de mémoire édifiante. C’est une jeune femme qui le temps d’une courte période se pose et regarde sans jugement le chemin parcouru depuis sa naissance jusqu’à ce jour. Elle est dans une chambre d’hôtel, au milieu des montagnes du Jura. Lieu inconnu, anonyme. C’est une étape au centre de son voyage.

Un voyage qui commence à sa naissance dans un cirque itinérant. Une perception du monde qui se forme au contact des acrobates, des clowns et surtout des bêtes sauvages. Dans sa mémoire de petite fille, animaux et humains sont sources de sentiments équivalents. Ce loup sera son premier amour.

L’histoire écrite par Christian Bobin est imprégnée de rêverie, de mythe, de sensualité. Son héroïne traverse le monde réel en portant sur lui un regard particulier. Elle vit l’instant, palpite au vivant, laisse ses désirs mener ses choix. Elle partage avec le loup de sa prime-enfance, l’instinct sûr et l’intuition.

Dans sa mise en scène, Benjamin Guyot crée grâce essentiellement aux lumières d’Anna Geneste, des variations, des ruptures, des changements de lieux. Cela fonctionne très bien. Et Fleure de Vanssay se glisse avec souplesse et beaucoup de grâce d’un épisode à l’autre, presque comme une louve. La comédienne parvient ainsi à évoquer avec finesse toute la sensualité de son personnage, et par moment, sa belle et fraîche rage de vivre dans un monde où les codes sociaux sont tous autant d’entraves pour sa joie. Son cri de liberté.

Bruno Fougniès

 

La Folle Allure

d’après le roman deChristian Bobin, La Folle Allure(éd. Gallimard, 1995)
Adaptation pour la scène:  Fleure de Vanssay, Benjamin Guyot
Mise en scène:  Benjamin Guyot
Lumières : Anna Geneste

Avec : Fleure de Vanssay

 

 

 

 

Mis en ligne le 22 novembre 2021


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES