BONNES ONDES

 

4ème FESTIVAL DE THÉÂTRE EN FRANÇAIS DE BARCELONE
Institut français de Barcelone

le 6 février

 

Bonnes ondes loupe© Photos : Salomé Blechmans 

 

Collège Pierre Curie, PQ comme le surnomment les élèves.

Sur scène, trois ados. Les costumes et décors sont joyeux et colorés. Les trois comédiennes donnent de leurs personnes, jouent, dansent avec beaucoup de présence et d’entrain.

La pièce va traiter du harcèlement scolaire. Mais pas que. Cela parle aussi des problèmes que les jeunes peuvent rencontrer, l’arrivée des règles, les rapports avec les parents. C’est un travail collectif, de Aurianne Abécassis avec la jeune Compagnie Alma. Et ça se sent. Ça manque de profondeur, ça reste superficiel.  Vocabulaire parfois un peu abscons pour moi, vannes de cour d’école. Jusqu’à une fin complètement irréaliste et un peu naïve.

J’avoue que je n’ai pas accroché, je n’ai pas réussi à entrer dans la pièce. Question d’âge sans doute, de génération. Car le jeune public, lui, était apparemment captivé, réagissait au quart de tour, riait. Et tant mieux car ce spectacle est fait pour eux, et présente l’avantage indéniable d’offrir sujet à discussions avec les parents. A voir en famille.

Nicole Bourbon

 

Bonnes ondes loupe 

Bonnes ondes

Auteur : Aurianne Abecassis

Avec : Claire Olivier, Muriel Sapinho, Cécile Guérin

Mise en scène collective
Direction d'acteurs : Claire Frétel
Création sonore et multimédia : Michaël Filler
Création lumière : Benjamin Barbet
Scénographie : Marion Gervais
Costumes : Sylvie Guitard

 

 

Mis en ligne le 7 février 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIER ARTICLE