MADAME PYLINSKA ET LE SECRET DE CHOPIN

 

Théâtre Rive Gauche
6, rue de la Gaîté
75014 Paris
Tel : 01 43 35 32 31

Reprise le 20 décembre
Jusqu’au 31 janvie
le dimanche à 17h30

 

Madame Pylinska et le secret de Chopin loupe 

 

Ce 3 septembre les portes du Rive Gauche rouvrent enfin, après six mois de fermeture, et les spectateurs, venus nombreux, masqués, disciplinés, ont hâte de rentrer dans la salle. Au-dessus du plateau sont suspendues des feuilles de partition géantes, à jardin trône, dans toute sa splendeur et longueur, un piano à queue, s’imposant, d’emblée, comme personnage de poids. D’un côté et de l’autre, pianiste et comédien se font face. Et Schmitt raconte. Le petit Éric découvre, à neuf ans, grâce à sa tante Aimée, l’émerveillement que déclenche la musique de Chopin. Dès lors, il n’aura cesse de vouloir bien l’interpréter lui-même au piano. Ce qui l’amènera des années plus tard, alors qu’il est déjà étudiant en Normale Sup à Paris, à suivre parallèlement et obstinément les cours de piano peu conventionnels de Madame Pylinska. Mais cette dernière est très exigeante et a une forte personnalité. Saura-t-elle dévoiler à son élève le secret de l’inégalable Chopin ?…

Avec pudeur et humour, conviction et intensité, Schmitt prouve, une fois de plus, qu’il est aussi bon auteur que comédien. Dans cette belle pièce intimiste il rend hommage, non seulement à Chopin, mais également, élégamment, à deux femmes de caractère qui ont réacheminé sa vie. Il provoque ainsi, délibérément, l’envie de mieux connaître ces femmes : ses muses, et, évidemment, le besoin de se replonger dans l’œuvre et la magie du génie de Chopin .

Les dentelles poétiques du texte se mélangent subtilement à celles des notes divines, en une harmonie enchanteresse. Nicolas Stavy, le pianiste, est un virtuose, cela va de soi, mais Éric Emmanuel n’est pas en reste : passionné qu’il est, il ne résiste pas, par instants, au plaisir visible qu’il prend à caresser les ivoires, fébrile, doigts vibrant sur le clavier. Le public est touché, en état de grâce, de ravissement.

Quant à moi, je suis encore abasourdie d’avoir autant appris et compris en une heure et demie…

Merci infiniment pour le partage du secret ! Encore et encore merci, Professeur Schmitt, pour cette fascinante, émouvante leçon !

Luana Kim

 

Madame Pylinska et le secret de Chopin

De : Eric-Emmanuel Schmitt
Mise en scène : Pascal Faber

Avec : Eric-Emmanuel Schmitt
Pianiste : Nicolas Stavy

Lumières : Sébastien Lanoue

 

 

 

Mis en ligne le 7 septembre 2020
Actualisé le 3 décembre 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES