RIMBAUD / UNE SAISON EN ENFER

 

Théâtre de Nesle,
8 rue de Nesle,
75006 Paris
01 46 34 61 04

Jusqu’au 25 septembre 2020, à 19h.

 

Rimbaud / Une saison en enfer loupe 

 

Au cours de sa carrière, Éric Auvray s'est déjà frotté à Cendrar ("La prose  du transsibérien"...) entre autres. Ici, il s'agit de Rimbaud avec "Une saison en enfer".

Il n'a pas choisi la facilité : ces poèmes en prose, moins connus que les autres, sont un voyage également ; un voyage dont on ne revient pas ou alors pas intact. Voyage vers la mort, avec un diable cornu qui vous interpelle.

Le dispositif est simple : un corps assis, pas d'accessoires ni de costume, une parole qui s'élève, vibrante.

Éric Auvray pare les mots de Rimbaud de ses interrogations, de sa sensibilité. 

Un œil extérieur, celui de Gauthier Leroy, lui a soufflé, peut-être, des envolées, un rythme, une façon de s'emparer des phrases incandescentes du poète pour nous les transmettre.

Il y a des intermèdes musicaux, mais très peu : du Massenet du Karl Orff et du Purcell, mais cela vient à propos, sans qu'on sente l'enchaînement, la pause musicale pour elle-même.
L'essentiel est dans "Mauvais sang" ou "Nuit de l'enfer", ou "Matin", textes qui suivent "Jadis si je me souviens bien ..."

Il y a deux approches, grosso modo : une narrative, sobre, où l'interprète nous parle, nous prend par la main comme pour nous dire « Suivez-moi, n'ayez pas peur ! » et une autre, plus viscérale (sans être grandiloquente pour autant) où les mots de Ribaud claquent au vent... celui des semelles dont son surnom l'affublait.

Il faut s'accrocher.

Il faut suivre.

Ou pas.

L'important étant de nous faire d'entrer, même incomplètement, dans ce torrent d'images et d'émotions.

Éric Auvray y parvient-il ?

Le plus souvent oui.

On ira donc au théâtre de Nesle, pour y vivre cette expérience... peu banale.

Gérard Noël

 

Rimbaud / Une saison en enfer

Poèmes d'Arthur Rimbaud

Interprète : Eric Auvray

Mise en scène : Gauthier Leroy
Régie : William Orrego

 

 

Mis en ligne le 22 septembre 2020


Merci de cliquer sur J’aime

DERNIERS ARTICLES